entete
LA CANSERA DEL CAMINO /**/    
Menu info 2019-01-25




Bonjour à toutes et à tous.


Nous avons changé d’année, et avec elle, les bonnes intentions arrivent...

Nous allons donc commencer par vous parler un peu de la Cansera del Camino.

Premièrement, notre site Web, qui a été créé «fait maison» il y a 10 ans, nécessite une mise à jour technologique. C'est pourquoi nous avons dû changer de style pour s'adapter aux nouveaux appareils de communication, ainsi vous pourrez découvrir le nouveau design dans les prochaines infos.

De plus, nous avons continué à rénover un peu plus la maison: dans l’entrée, nous avons recouvert le plafond de plaque de bois, fait les joints de pierres des murs et suspendu une lampe spectaculaire en tirant parti d’une vieille roue de charriot.



Nous avons commencé la rénovation de l’espace situé au-dessus de la cuisine qui sera le salon bibliothèque et initié l’installation du chauffage.

Avec tout cela, le jardin, en plus de subir les inclémences du ciel, a enduré l’absence du jardinier. En conséquence, les récoltes ont été peu abondantes et presque aucune conserve ni confiture. Heureusement, les années précédentes, plus généreuses, nous avaient permis de faire des réserves et, telle la fourmi dans la poésie, nous les avons appréciés pendant l'hiver.

Les inclémences du ciel étaient principalement faites de pluies et de brouillard. Mais, après la forte sécheresse de 2017 qui s’est terminée par la grande vague d’incendies en Galice, cette eau a été reçue comme une bénédiction. (Voir le résumé météo)

De plus, le 28 octobre 2018, une considérable épaisseur de neige est tombée. Comme il était très tôt dans la saison, la neige était lourde en eau et pesait beaucoup. Les conséquences ont été désastreuses pour les arbres qui n’avaient pas perdu leurs feuilles et leurs fruits; les branches chargées de neige épaisse se sont cassées et beaucoup d’entre eux ont été décapités, comme des châtaignes, des chênes, des arbres fruitiers ...

En ce qui concerne nos toutous, nous regrettons la perte de Beo, le Labrador, le «plus petit»", l’athlète qui, après une torsion de l’estomac le 20 août 2018, n’a pas survécu au post-opératoire. Nous avons accueilli une Berger Allemand de la SPA de Lugo. Elle a plus ou moins un an et demi et, selon la tradition, nous l’avons appelé Bea. Après une période d’adaptation, elle est très heureuse avec Jaco et avec nous. Elle est très affectueuse, bien qu’un peu jalouse, surtout quand on prend soin de Jaco. Elle devient exagérément joyeuse et presque incontrôlable quand elle voit la laisse et le harnais pour la promenade. (Voir quelques photos Cha. 7 - Cha. 8 - Cha. 9)

En ce qui concerne le Camino de Santiago, le nombre de pèlerins qui rendent chaque année visite à l’Apôtre continue de croître. (Voir statistiques du Chemin)

Comme vous pouvez le constater, la Voie Portugaise fait l’objet d'un enthousiasme croissant avec 15 117 pèlerins de plus qu’en 2017, soit 22,7% de plus, au détriment de la Voie Française, qui ne compte que 5 466 pèlerins de plus qu’en 2017, c'est-à-dire 3% de plus.

Maintenant, la Camino Francés ne passe plus devant la porte de la maison. En effet, avec l’idée de retrouver les sentiers historiques, la Camino Francés, lorsqu’il traverse notre village de A Pena, est dévié et emprunte une chemin récemment réhabilité située en contrebas de la maison. Dans le même temps, les fameux «mojones» (bloc de granit indiquant le kilomérage) ont été modifiés à la fois physiquement et dans le calcul des kilomètres. Ainsi, le célèbre KM 100 anciennement placé entre Brea et Morgade est maintenant situé dans notre village de A Pena, à seulement 80 mètres de notre maison.



Dans notre prochaine info, nous vous en dirons plus sur le Camino.

De plus, nous continuons à découvrir de merveilleux sites touristiques, parmi les nombreux qui se trouvent en Galice.

Nous avons parcouru une partie de la Costa da Morte qui est rocheuse ou avec des plages de sable fin, avec des falaises vertigineuses et des petits ports de pêche. (Voir quelques photos)

Nous avons également visité les îles Cíes. C’est un paradis presque inhabité où les plages de sable fin se mêlent aux eaux claires et à des forêts dans les montagnes rocheuses et les falaises. (Voir quelques photos)

Un autre jour, nous avons pris un bateau et navigué entre les rives de la rivière Sil, où les vignobles sont cultivés sur les pentes abruptes pour la production de vins d’appellation d'origine Ribeira Sacra. (Voir quelques photos)

Et sans plus pour l’instant ...

Nous vous attendons à La Cansera del Camino.






Dejar un mensaje en libro de oro.


Enviar un mensaje a Fina y Daniel

PIED DE PAGE comment bas
. Laisser un message dans le livre d'Or . . Page d'accueil .

visiteurs ont lu notre page web.


LA CANSERA DEL CAMINO - Il est